fbpx

10 janvier 2022

Rédiger une page produit qui génère des ventes : La méthode qui fonctionne !

Essayez donc de vendre un magnifique produit qui s’intitule : « Une très belle journée en pleine nature à deux ou plusieurs… ». Pensez-vous y arriver ? Pas si sûr, n’est-ce pas ? Et pourtant, vous en avez dépensé de l’énergie à rédiger le contenu de cette magnifique page. 

Si vous le voulez bien, passons du merveilleux au rentable, et suivez-nous au pays du copywriting pour déceler les secrets de cet art de rédiger qui fait vendre.

 Dis-moi ce qui te frustre, je te dirais quoi acheter ! 💪

Lors de la rédaction,nous avons une tendance à parler d’abord de soi ou du produit, plutôt que du bénéfice client. Vous voulez dire ce qu’il a de plus beau, de magnifique. Pourtant, ce n’est pas ça que le client achète. Des produits beaux, il en voit tous les jours.

Ce qui va le toucher, ce sont des produits qui remplissent ses aspirations, ou comblent ses frustrations. Il faut donc cesser de parler de soi, pour plutôt parler de lui, faire raisonner le produit avec ses questions quotidiennes.

Le e-commerce l’a bien compris, mais pas encore le tourisme. On a trop tendance à vouloir mettre de jolis mots pour raconter des choses simples.

 

Un exemple pour mieux comprendre ? 👀 

Prenons le cas d’une activité de vélo. L’argumentaire ne sera pas le même en fonction des profils suivants :

➡️ Une personne qui possède un petit budget sera sensible à l’aspect économique.

➡️ Une personne qui souhaite sortir des sentiers battus sera sensible à la notion de liberté.

➡️ Une personne sensible au respect de l’environnement sera attentive à l’argument écologique.

C’est le même schéma pour tous vos produits. Ce que vous souhaitez vendre et l’argument que vous y mettrez ne répondra pas aux besoins de tous les internautes (et c’est normal !).

AIDA, la méthode qui vous épaulera 🚀

La méthode AIDA vous aidera à structurer votre message, dans le bon ordre, et propulsera le business de vos pages.

Quelles sont les étapes ? 

1️⃣ L’attention : il faut capter votre lecteur

2️⃣ L’intérêt : l’objectif est de raconter quelque chose et de cerner la frustration du lecteur

3️⃣ Le désir : il faut montrer comment le problème sera résolu

4️⃣ La vente : mettez en avant l’action à faire pour finaliser le processus 

 

1️⃣ Attirer l’attention ou rien 

Le challenge numéro 1 de votre page de vente : capter l’attention ! Dites-vous bien que vous êtes en concurrence avec de nombreux autres contenus et marques qui proposent la même chose. Votre lecteur peut donc, à tout moment, quitter la page pour en consulter une autre.

La vente commence dès le titre et l’introduction : si vous ne parvenez pas à capter l’attention, vous risquez de passer à côté de nombreux client, même si la suite de votre contenu est merveilleusement bien écrite.

Faites et refaites le titre et l’introduction, travaillez-les sous plusieurs angles. Travaillez de la même manière le texte qui présente l’article sur Facebook, la newsletter, le premier écran et le visuel de votre story.

 

🚀 L’astuce de la team rédac

  • Travailler le titre plusieurs fois, et bien choisir l’image à le Une.
  • Les citations, expressions, références musicales favorisent l’attention.
  • Préciser, dès le début de la page, à qui s’adresse ce contenu pour capter le lecteur.
  • Les TOPS (conseils, opinions) attirent rapidement et visuellement l’œil.

2️⃣ Susciter l’intérêt en identifiant les frustrations

Cette étape du contenu doit raconter quelque chose. Et ce qui intéresse le plus vos lecteurs, c’est qu’on leur parle d’eux, de leurs problèmes, à eux !

Nous ne pourrions plus compter le nombre de contenus qui commencent par« En famille ou entre amis, à deux ou pour un séjour solo… ». Mais cette habitude est une erreur, même si vous pensez bien faire. Chaque personne est par définition différente, et possède à un instant T des attentes particulières. Votre lecteur ne se sentira pas concerné par un discours généraliste.

Au moment de l’achat, il ne choisira pas votre produit en ayant les statuts de « famille, ami, duo, solitaire » en même temps. Il est lui, à ce moment, avec ses propres frustrations. Il est prêt à acheter quelque chose qui lui correspond, maintenant.

 

🚀 L’astuce de la team rédac

  • Afficher rapidement une problématique permet au lecteur de se reconnaître et l’incite à poursuivre.
  • Interpeller l’internaute avec une question du quotidien qui attire son attention.
  • Lister, dans les grandes lignes, les bénéfices pour le client qui lui donnera envie de la lire la suite.
Téléchargez l'encrier n°6 de l'agence Les Conteurs !
Téléchargez l'encrier n°6 de l'agence Les Conteurs !

3️⃣ Créer le désir en donnant le bénéfice personnel 

Formuler les fonctionnalités de votre magnifique produit ne suffit pas : il est nécessaire d’expliciter le bénéfice client.

Rédiger pour vendre, c’est faire préférer votre produit à un autre, en montrant en quoi CE produit correspond à SON aspiration.

Par exemple, « Une nouvelle application pour organiser son séjour est développée. » Ses fonctionnalités sont très poussées : géolocalisation, reconnaissance faciale…

Mais quels sont les réels bénéfices pour le client ? Pourquoi télécharger cette application ? Un gain de temps ?… C’est ça, que vous devez mettre en avant, c’est ça que le client achète !

🚀 L’astuce de la team rédac

  • Montrer l’expertise, aller dans la finesse de ce qui est énoncé : ne restez pas générique quand vous avez toutes les connaissances pour rédiger avec précision.
  • Mettre en lumière les bénéfices pour le client : en quoi le produit répond aux frustrations mentionnées.
  • Laisser une place à l’imaginaire pour donner l’illusion du choix, tout en montrant que nous sommes experts, prêts à conseiller si besoin.

 

4️⃣ L’action explicite

Le lecteur est toujours avec vous ? Il est temps de passer à la réservation.

Ne soyez pas timide lors de cette étape, bien au contraire. Laissez les tournures telles que « N’hésitez pas à vous abonner », « Si cela vous intéresse »… 

Soyez directs ! Explicitez vraiment l’action avec les bons mots : « Inscrivez-vous », « Réservez », « Achetez »… Lorsque votre produit le permet, ajouter la notion de rareté. C’est une méthode très performante : « Il ne vous reste plus que deux chambres à ce prix. », « Plus que 3 heures pour réserver. » 

🚀 L’astuce de la team rédac 

  • Ne pas hésiter à placer les boutons de réservations plusieurs fois dans un même contenu, et ne surtout pas le laisser en bas de page.
  • Oser utiliser les verbes d’action tels que « réservez, payez, achetez ». Les internautes sont ici pour consommer et ne seront donc pas surpris de trouver ce type de formulation.
  • Être précis dans le wording des boutons et tester plusieurs formulations pour identifier celles qui performent le plus.

 

 

On résume la méthode AIDA ?

 

Suivez les étapes de la méthode AIDA et les pages produits n’auront plus de secret pour vous !

1. Attirer l’attention : capter le lecteur. 

2. Susciter l’intérêt : comprendre les frustrations.

3. Créer le désir : résoudre le problème du lecteur.

4. Passer à la vente : finaliser le processus.

Cet article vous
à plu ?

Étanchez votre soif de curiosité avec ces autres sujets :