fbpx

18 novembre 2022

Réseaux sociaux : les mutations qui vous obligent
à changer de regard sur le métier

Envie de prendre le pouls d’une société ? Appuyez quelques secondes sur vos réseaux sociaux. Ecoutez 2 ou 3 podcasts recommandés par l’algorithme, regardez les tweets en Top Tendance, ou perdez vous pendant 1 heure dans l’algo de Tiktok.

Les réseaux sociaux dictent les comportements, et donc les futures compétences de nos community managers ! Au sommaire de cet article :

 

  • Comment Tiktok dicte la nouvelle façon de consommer (et produire) du contenu ?
  • Quels sont les nouveaux codes influencés par Tiktok ?
  • Comment vous adapter à ces changements ?

Retrouvez tous nos conseils
sur le social media

dans notre dernier Encrier

Téléchargez l’Encrier 5

TikTok, l’appli qui n’avait pas le temps ⌚

Et pour cause : “TikTok” viendrait, selon la porte-parole du groupe, de l’expression “Every second count ”, soit “Chaque seconde compte”. Le ton est donné !

Dès son arrivée, TikTok et ses vidéos addictives inondent le marché des réseaux sociaux et imposent leur rythme à la concurrence. Ce sera 60 secondes, puis 3 minutes et récemment 10 minutes maximum, pour mieux distancier son rival Youtube. Quant à la stratégie, elle se résume en deux mots : créativité et viralité. Pas le temps, on vous dit.

Quelles leçons pour les community managers (CM pour les intimes) ?

 

💡 Forever young 

Les 16-24 ans représentent à eux seuls 41% de l’audience de la plateforme (Globalwebindex, 2019). Un jeune public qui a une seule exigence : être constamment distrait. Multipliez les formats créatifs jusqu’à l’absurde pour capter et retenir leur attention, tout en veillant à la faute de goût qui vous ferait passer pour un boomer. Épuisant, on sait.

 

💡 Zéro héros

Fini les idéaux, place aux gens normaux. Inutile de vous filmer en train de gravir le Machu Picchu pour créer de l’engagement. Un top 3 de la street food locale (TikTok La Réunion Tourisme) ou une simple visite de musée (TikTok SNCF) suffisent souvent à faire interagir l’utilisateur.

 

💡 Cours toujours

Qu’on l’appelle Reels sur Instagram ou Shorts sur Youtube, le format vidéo court s’impose désormais comme la norme sur les réseaux sociaux, comme dans leurs stratégies marketing. Quelle que soit votre cible, il y aura toujours du pop-corn pour elle. Côté créateurs en revanche, les difficultés commencent.

 

De la photo esthétique à la vidéo courte ✂️

La création de vidéos courtes n’est pas de tout repos. Il s’agit désormais de concentrer toute son énergie sur quelques secondes, l’internaute n’a plus le temps, il consomme de façon frénétique le contenu. Et c’est à vous (nous) de s’adapter :

 

Difficulté # 1 : La longueur 

Sur le web, la capacité d’attention d’un internaute est équivalente à celle d’un poisson rouge, soit 8 secondes. Il faut donc frapper vite et fort, avoir une accroche implacable et un storytelling sans faille pour pouvoir espérer marquer les esprits. Quoi de mieux qu’une vidéo courte pour ça ? Quant au grand format, on le réserve pour les vidéos explicatives, les tutos et les témoignages.

 

Difficulté # 2 : La musique (oui, la musiqueeee)

Avant, on pensait cadrage, lumière et composition. Mais ça c’était avant. Désormais les vidéos courtes prennent des allures de micro-clips à la musique savamment choisie. Hésiter entre un remix de Drake, un sample de Kate Bush et la BO du Parrain est devenu le quotidien des community managers. Une science du bon son désormais indispensable pour devenir viral.

 

Difficulté # 3 : Le montage 

Être dynamique sans être épileptique, créer des effets tout en restant naturel, suivre la dernière trend sans avoir l’air de manquer d’inspiration… On en viendrait presque à regretter la bonne vieille golden hour en jpg. 

 

Difficulté # 4 : Les valeurs 

Rajoutez à cela un secteur du travel qui ne jure que par le slow et le retour à la sobriété, et vous obtenez un métier compliqué challengeant. Le tourisme n’est pas, et ne sera jamais un produit comme les autres. Le soleil ne vous attendra jamais pour faire votre story. Le sourire du tailleur de pierre local ne choisira pas la meilleure lumière pour s’esquisser. Et la Bretagne restera toujours à 5h de route de chez vous.

 

Community manager : le mouton à 15 pattes ? 🐑

C’est pourquoi le métier doit évoluer. Être un bon rédacteur et curateur de photos ne suffit plus pour faire la différence. Autrefois cantonnés à la course de fond, les community managers sont dorénavant des sprinteurs en première ligne. 

Et pour éviter d’être à la trend, une seule solution : la multiplication des compétences.

 

Pack community manager : 

 

réseaux-sociaux-mutations

Cet article vous
à plu ?

Étanchez votre soif de curiosité avec ces autres sujets :

Copyright © 2022 – Les Conteurs – Mentions légales