fbpx

Tourisme & COVID19 : Faut-il s’arrêter de communiquer ?

25 mars 2020

C’est une question que tous les services marketing/communication se posent : faut-il arrêter l’ensemble des prises de parole pendant le confinement ? Que faire pour anticiper la reprise ?

Cet article n’a pas vocation à détenir la vérité, nous proposons un éclairage à la lumière des projets et échanges que nous avons avec nos clients depuis le démarrage de cette crise.

Un article par jour pour rester en veille, ça vous intéresse ?

Inscrivez-vous ici

Qu’en est-il du trafic des sites internet touristiques ?

Nous avons pris 4 exemples différents : Un label départemental d’hébergements, une agence de voyage en Ecosse, un office de tourisme français, un site touristique généraliste.

Les résultats sont identiques, le trafic a chuté depuis les mesures de confinement, il n’a toujours pas repris à l’heure actuelle.

Evolution en ligne des site Internet tourisme depuis le confinement
Evolution en ligne des site Internet tourisme depuis le confinement

Les campagnes média

Télévision, affichage, radio … On pourrait penser que la diffusion reste intéressante puisque le créneau est libre, la communication moins engorgée.

Nous pensons que les voyageurs n’ont pas la tête à voyager. Pire, certaines marques qui continuent à communiquer se voient fustiger sur les réseaux sociaux.

Il existe un fort risque d’engorgement à la reprise puisque beaucoup de campagnes sont reportées.

L’achat de mots clés, campagnes de reciblage

Campagnes Facebook Ads, Google Ads : les taux de conversion sont à la traîne, et les risques d’une annulation sont importants.

Nous voyons certaines marques / destinations qui poursuivent les campagnes, en orientant le message sur la détox, le slow tourisme, les lieux à faible densité de population. C’est une bonne idée, mais sûrement est-ce encore trop tôt.

Et les publications sur les réseaux sociaux alors ?

C’est une question épineuse. Bien évidement, il ne faut pas continuer à faire comme si de rien n’était.

Les publications où l’humain est mis en avant sont à éviter selon nous. Elles invitent à vivre un moment qui n’est pas permis en ce moment. On voit d’ailleurs la communauté réagir vivement lors de telles publications.

Pour le reste, une présence reste de mise pour répondre aux questions de la communauté (aux sujets d’annulation, de questions même sur la maladie).

Attention à bien restreindre la propagation de fausses nouvelles, et à doser votre réaction en fonction du commentaire (réponse, suppression, bannissement).

Dans tous les cas, il est nécessaire de revoir votre planning éditorial pour prendre en compte l’évènement, et même éviter les publications qui invitent au voyage.

Evitez également les publications qui valorisent le repos. La France est coupée en deux, certains continuent de travailler, beaucoup ont peur pour leur business. Dans cette période ou chacun vit la crise différemment, ce type de publication peut agacer.

Le référencement naturel

S’il y a bien un levier sur lequel vous pouvez travailler durant cette période, c’est le référencement naturel de votre site internet touristique.

C’est d’ailleurs un levier trop mis de côté, car il est chronophage et ne donne des résultats qu’à moyen terme.

Le référencement naturel représente entre 70 et 85% du trafic d’un site Internet, c’est également le levier qui a généralement le meilleur taux de conversion.

Tous vos contenus ne doivent pas être rédigés pour le référencement, bien sûr. Mais si aucun ne l’est, comment votre site pourra-t-il être visible des internautes ?

A la reprise, les voyageurs vont certainement se demander où partir en vacances, puis réserver ensuite. A vous de travailler dès maintenant vos pages d’arrivées, puis vos pages de transformations.

  • Faites un état des lieux de vos pages : Lesquelles ne sont jamais visitées ?
  • Parmi celles-ci, est-ce que vos pages visent un mot clé en particulier ? 
  • Si non, trouvez un mot clé adapté à cette page puis réécrivez son contenu 
  • Si oui, adaptez le contenu, les balises méta et le maillage interne

Quand les internautes reprendront leur recherche, ce sera l’occasion de gagner en trafic qualifié. → Votre site Internet : Un Bureau d’Information Touristique souvent négligé

Et le marketing automation ?

En fonction de vos différents scénarios de marketing automation, nous préconisons de mettre en pause ceux qui valorisent des contenus d’avant vente, d’avant séjour et de fidélisation.

Avec à la data dont vous disposez grâce à l’inbound marketing, ce levier pourra également vous être utile dans une période de relance.

En conclusion

Bien sûr, cet article n’a que valeur de conseils, il est nécessaire de prendre en compte votre contexte, l’évolution de votre trafic et de vos cycles de vente.

infographic-button

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page