Facebook apporte de moins en moins de trafic sur les sites Internet

Depuis quelques semaines, Facebook a annoncé un changement profond de son algorithme, destiné à apporter plus de visibilité aux publications des amis. Si vous aviez misé sur Facebook ces dernières années pour booster votre visibilité, il est peut-être temps de réinvestir dans le « Search ». Autrement dit, le référencement naturel. Explications et conseils !

Depuis 1 an, le trafic apporté par Facebook a diminué de 25%

Cette courbe ne semble pas s’inverser. L’étude réalisée par Shareaholic montre bien la perte de vitesse de Facebook dans sa capacité à drainer des visiteurs sur votre site Internet. Et si vous avez déployé une stratégie de GRC et collecte de données, vous connaissez l’importance de concentrer vos internautes sur votre site Internet (A lire : Pourquoi la GRC devient incontournable).

partage contenus facebook

D’ailleurs, pour ceux dont la stratégie consiste en partie à générer un maximum de « reach » ou d’engagement sur Facebook, les courbes suivent la même voie : la visibilité des pages diminue au fil des ans (sauf si votre budget publicitaire suit la courbe inverse 😉).

baisse reach facebook

Cela veut dire qu’il ne faut plus investir sur Facebook ?

Bien sûr que non ! Ce qu’il faut surtout retenir, c’est qu’il est important de ne pas mettre ses œufs dans le même panier, et qu’une stratégie de communication / marketing ne peut pas reposer sur un seul support.

D’ailleurs, il n’y aurait pas un levier marketing oublié depuis ces dernières années ? Un levier marketing qui permet d’attirer les voyageurs en phase d’inspiration et de préparation de séjour ? Autrement dit, des internautes captifs et réceptifs ? Le référencement naturel !

preparation-sejour-touristes

Le référencement naturel creuse l’écart dans l’apport de visites

C’est un fait durable depuis des années : le référencement naturel est la première source de trafic d’un site Internet. Regardez les analytics de votre propre site, le référencement naturel doit représenter 80% de vos visites en moyenne (si c’est en dessous, vous avez encore nune belle marge de progression !)

Une étude récente de Chartbeat réalisée auprès de grands sites médias (CNN, New York Times, etc.) montre une même tendance, Google creuse l’écart avec Facebook, en particulier dans les visites effectuées sur mobile.

google-facebook-apport-trafic

87% des internautes utilisent Google lors de la préparation de leur séjour

Et pourtant, presque 9 internautes sur 10 vont utiliser le moteur de recherche durant leur phase de préparation de voyage. Une merveilleuse opportunité pour placer vos offres durant l’une de ses recherches.

Pendant longtemps, beaucoup ont baissé les bras du référencement naturel face à Booking et autres Airbnb, alors que la moitié des internautes n’a pas de marque en tête quand il commence à préparer son voyage. Autrement dit, il tape un mot clé sur Google, et pas une marque.

Le « but du jeu » consiste à être en première page, et d’attirer sur votre site internet un visiteur en phase de préparation de séjour.

3 étapes pour attirer l’internaute et capter son attention

Ce sont les étapes du marketing de contenus : trafic, attention, contact.

  • Quels sont les mots clés recherchés par Google à propos de vous ? C’est l’étape la plus importante : identifier les mots clés recherchés par les internautes au sujet de votre destination. Plusieurs outils existent pour les repérer, ils vous permettront également d’analyser l’ensemble des mots clés de vos concurrents (idéal pour trouver de nouvelles idées de mots clés)
  • Créer une page ou mieux, un contenu expérientiel pour chacune des pages : Quand il cherche « plage lege cap ferret », l’internaute n’a pas forcément envie d’un listing à la Prévert issu de votre système d’information touristique. Si nous pouvons lui montrer de belles images et lui raconter les détails de chaque lieu, il y a fort à parier que le rôle du « conseil éclairé » sera mieux rempli dans ce cas que dans le premier.
  • Récolter son contact pour alimenter la stratégie GRC : Après tout ce travail, vous imaginez votre internaute partir de votre site aussi vite qu’il est venu, et tout ça sans le connaitre ? Bien sûr que non ! Une stratégie de GRC devient INDISPENSABLE pour collecter le profil de l’internaute, et lui adresser ensuite un certain nombre de mails ciblés pour mieux lui faire connaitre votre destination, et le faire consommer !

Et si nous profitions de cette baisse de régime de Facebook pour nous recentrer sur le référencement naturel !?

Click here to subscribe

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de site